31 mars – Parallèle

Mardi 31 mars
Quatorzaine.
On t’interdit de sortir.
Tu aimerais bien transgresser.
Tu espère un avenir meilleur.
Celui où tu seras libre de faire comme tu veux.
Sans rendre de compte.
T’aimerais être plus vieux de quelques temps.
Savoir comment ca sera après.
Mais, t’as le temps ! Profites !
C’est que le début comme ils disent.
Les vieux, eux, ils s’autorisent à sortir.
Selon eux, pas de compte à rendre.
14. C’est pas tant que ça.
Et puis arrive la quarantaine…
Tu t’interdis de sortir, encore.
T’aimerais bien transgressé.
T’es responsable.
Mais là encore d’autres priorités.
C’est le moment de…
Se poser.
Réfléchir. Se projeter.
Regarder en arrière. Aller de l’avant.
Faire le bilan.
Plein de questions, peu de réponses.
T’as le temps. C’est pas trop tard.
Juste avant, j’aurais pu. J’aurais dû surtout.
Je le ferai après. Juste après. C’est sûr !
S’y engager avec soi-même.
Ne pas, ne plus perdre son temps.
T’entends souvent « plus rien ne sera comme avant, après ».
C’est un moment charnière cette quarantaine.
Faudra juste ne pas avoir de regrets, le jour d’après.
Je suis en plein dedans.
Sacrée quarantaine !
J’ai 43 ans.
A suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s